Mon Epargne TV

Accueil > Bourse > La Bourse de Paris reprend un peu de hauteur grâce aux résultats et à (...)

La Bourse de Paris reprend un peu de hauteur grâce aux résultats et à l’emploi américain (+0,18%)

vendredi 3 mai 2019, par FranceTransactions.com (avec AFP)

La Bourse de Paris reprend un peu de hauteur grâce aux résultats et à l’emploi américain (+0,18%)

L’indice CAC 40 a pris 9,98 points à 5.548,84 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,1 milliardsd’euros. La veille, il avait fini en repli de 0,85%.

La cote parisienne a ouvert proche de l’équilibre et y est revenue en fin de séance après avoir tenté en vain de s’élever.

Au cours de la semaine écoulée, la cote parisienne a reculé de 0,37%. Ses gains depuis le 1er janvier s’élèvent à 17,29%.

"Après la baisse d’hier, le marché parisien s’est un peu repris, encouragé par de bons résultats d’entreprise en Europe, en particulier Adidas ou Société Générale qui a fait mieux qu’attendu en termes d’amélioration de bilan notamment", a souligné auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion.

"La cote a également été confortée par les bons chiffres de créations d’emplois", a-t-il complété.

Pour la première fois depuis presque cinquante ans, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,6% en avril et les créations d’emplois ont de nouveau été très soutenues à 263.000, dépassant largement les attentes des analystes.

En outre, les marchés ont bien accueilli le fait que l’inflation salariale a été "plus contenue que prévu", ce qui devrait conforter le statu quo monétaire de la Fed, a expliqué M. Larrouturou.

La rémunération horaire moyenne a augmenté de 6 cents, installant la hausse sur un an à 3,2%.

Mais la publication de la croissance de l’activité dans les services aux États-Unis inférieur aux attentes a un peu contrebalancé l’enthousiasme généré par les chiffres d’emploi.

L’indice ISM non manufacturier s’est établi à 55,5% en avril contre 57% attendu, selon les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset.

"Les indices sont montés très vite et très fort, et arrivés à ces niveaux-là, les marchés font toutefois preuve de prudence", a noté l’expert de Diamant bleu Gestion.

En Europe, le taux annuel d’inflation a progressé en avril dans la zone euro à 1,7%, contre 1,4% en mars.

  • Axa et Société Générale recherchés -

En matière de valeurs, Société Générale a progressé de 1,13% à 28,70 euros, le marché saluant le renforcement du capital du groupe, en dépit d’un repli de son bénéfice net au premier trimestre.

Axa a gagné pour sa part 1,94% à 23,07 euros, fort d’un chiffre d’affaires qui a progresséau premier trimestre, porté tout particulièrement par la bonne santé de sa nouvelle division Axa XL, axée notamment sur les grandes entreprises, et de ses activités en Europe.

Iliad s’est élevé de 1,51% à 94 euros après le relèvement de son objectif de cours à 115 euros, contre110 euros auparavant, par Morgan Stanley.

Air France-KLM a en revanche dévissé, de 5,47% à 9,67 euros, plombé par le creusement de sa perte nette au premier trimestre 2019, sur fond de hausse des prix du carburant.

ALD s’est replié de 4,27% à 12,56 euros. La filiale de location de véhicules longue durée et gestion de flotte de la Société Générale a accusé une baisse de 2,1% sur un an de son bénéfice net au premier trimestre 2019, toujours freiné par le fort repli des ventes de voitures.

Le secteur pétrolier a repris des couleurs après une séance difficile la veille, à l’instar des cours du brut. CGG a notamment bondi de 3,76% à 1,60 euro et Vallourex a pris 1,37% à 2,14 euros.

Bonduelle a reflué de 0,17% à 28,60 euros, fragilisé par la révision à la baisse de son objectif annuel de croissance, ses ventes demeurant en recul sur les neuf premiers mois, même s’il affiche un chiffre d’affaires en légère progression au troisième trimestre de son exercice décalé 2018-2019.

abx/soe/LyS